Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 23:00

 

200px-Logo IKEA.svg

 

 

Pourquoi IKEA ?


Parce que je viens d’y faire les courses tout simplement. Un petit meuble et une superbe table repose pc portable (la photo quand elle sera montée, à Noël).

Le fameux concept du meuble en kit, toujours efficace.


L’histoire d’IKEA

 

Première chose, que j’ignorais d’ailleurs, le nom : IKEA. Qui vient de Ingvar Kamprad Elmtaryd Agunnaryd : les 2 initiales du fondateur (Ingvar Kamprad), le nom de la ferme de ses parents (Elmtaryd) et du nom de son village (Agunnaryd)

 

1943 : création d’IKEA, à Älmhult (Suède)

 

1947 : premier mobilier proposé aux clients (auparavant, IK vendait de la papeterie et d’autres produits par correspondance)

 

1951 : premier catalogue IKEA rédigé par Ingvar Kamprad. Il fait 4 pages

 

1955 : IKEA décide de se lancer dans le design de ses propres meubles

 

1995 : lancement de la première IKEA PS (Post Scriptum) qui a pour but de mettre en avant les designers (internes ou externes). Cette campagne est renouvelée tous les 3 ans

 

15 janvier 2009 : IKEA devient le numéro 1 du meuble en France (15,7% de PDM). Ses concurrents : Conforama, BUT, Fly et Alinéa


Mon avis

 

Soyons honnêtes, le meuble en kit, c’est pratique, ça claque, c’est flatteur quand on est novice en bricolage.

Par contre, mon avis vis-à-vis de IKEA a récemment évolué. J’y reviendrai dans ma dernière partie notamment.

IKEA, c’est pour moi la solution de facilité et surtout à prix défiant toute concurrence pour meubler un appart rapidement sans trop se prendre la tête. La facilité (presque intuitive) de montage des meubles est telle qu’on a l’impression de savoir bricoler alors qu’en fait, on a juste tourner quelques vis et planté 2-3 clous.

 

index

Le montage en kit

 

Rien ne vaut les services d’un grand magasin de meubles quand on a les moyens et surtout la place de faire du sur-mesure chez soi mais le meuble en kit, ça doit être LA référence des apparts des citadins. J’suis sûr que si on fait un sondage, on arrive au moins à 80% d’apparts équipés d’au moins un meuble en kit !

Concernant le magasin, là encore, IKEA fait fort. Tellement qu’ils commencent à faire des émules (coucou Carrefour) : un concept révolutionnaire qui consiste à transformer la venue du client en magasin en véritable visite guidée ! Il est quasiment impossible de manquer un seul « rayon » du magasin si on suit le joli tracé fléché au sol.

Je me souviens d’un ami qui me disait : « quand tu vas chez IKEA, c’est impossible de rien acheter. On te propose n’importe quel bibelot à 1€ ». D’ailleurs, et c’est une évolution logique, IKEA ne vend pas que des meubles : cadres, lampes, ampoules, piles, plantes vertes, etc…

Ils ont même leur propre restaurant dans le magasin (jamais testé par contre) et un service fast-food : 1,5€ le hot dog (infecte, je déconseille), sandwich à 2€, etc… Encore du low cost. A force de faire du prix cassé, on peut se demander s’ils ne vont pas faire baisser la qualité également (ce qui semble être le cas sur la restauration déjà).

Mais IKEA a un potentiel énorme et pourrait faire comme fait déjà Leclerc : proposer tout ce qu’on pourrait avoir besoin au même endroit : pharmacie, librairie, alimentation, garage, club de fitness.. (j’exagère bien sûr, mais c’est le chemin que prend le supermarché). Heureusement, ils ne le font pas et c’est tant mieux comme ça : le meuble en kit a encore de beaux jours devant lui.


Mes infos en plus : la CA d’IKEA et son catalogue

 

Pour la première fois en 2010, IKEA décidait de publier ses chiffres : 23,1 milliards de CA pour un peu plus de 2,5 Milliards d’€ de bénéfices. C’est ici que ça commence à me chiffonner : la holding propriétaire est basée aux Pays-Bas comme une fondation charitable qui n’a pas d’obligation de publier ses résultats complets. De plus, il n’y a pas d’actionnaires et la société n’est pas cotée en bourse.

Du coup, à qui profite les milliards de bénéfices s’il n’y a pas d’actionnaires ? On a eu droit à un mouvement de grève en février 2010 en France contre les salaires des employés d’IKEA. Je me disais simplement que c’était encore et toujours les syndicats qui râlaient parce que ce sont les actionnaires qui ramassent les bénéfices et pas les employés (autre débat qui n’aura pas lieu ici :p). Mais en fait, non. Aucun actionnaire pour récupérer du bénéfice sur sa mise. Du coup, les salariés pourraient tout simplement profiter de la magnifique tenue de leur entreprise. Mais tout ça reste flou, j’ai pas vraiment creusé l’information mais ça a simplement éveillé ma curiosité.

 

Le deuxième info vient du catalogue : 200 millions d’exemplaires par an.

Ce qui en fait l'ouvrage le plus tiré dans le monde (par an). Un travail phénoménal et une évolution fulgurante depuis sa création : il est passé de 4 pages à 370 pages aujourd’hui. Il mobilise 260 graphistes, photographes et décorateurs à TEMPS PLEIN. 5000 articles sur les 9500 objets manufacturés sont référencés.


 

catalogue-Ikea-evolution

La Bible d'IKEA


 

Et vous ? Vous aimez aussi le meuble en kit ?

 

Source : Wikipédia

Partager cet article

Repost 0
Published by unjourunemarque.over-blog.com - dans Vie courante
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Un jour, une marque
  • Un jour, une marque
  • : Mon avis sur les marques que je peux croiser chaque jour.
  • Contact